.... Il m'arrive... des étourderies lors de la mise en page. L'interface de mon bloguinatzet garde certaines données en mémoire, les considérant de force comme acquises. Un manque d'attention et oups... l'IA :-)) passe à l'action, sa faiblesse, l'Intelligence Artificielle n'est pas poète.

DSC03032

DSC03033

DSC03035

DSC03037

 DSC03038

DSC03039DSC03040

DSC03044

DSC03045 

Une mer de brouillard.

DSC03046 

La douceur de la saison permet d'accélérer les travaux de construction. 

Mais les grèves les retardent...

                              Forte mobilisation à Fribourg

A  Fribourg, où les manifestants se sont élevés * à 550, les syndicats se sont montrés très satisfaits de l'ampleur de la mobilisation. "C'est une réussite, la plus forte mobilisation depuis 2002", a indiqué Armand Jaquier, secrétaire régional d'Unia Fribourg, contacté par Keystone-ATS. "Ce d'autant plus que certains collègues n'ont pas pu venir, ayant subi des pressions de la part d'employeurs pour ne pas participer" * *, a-t-il précisé.

La mobilisation de mardi s'inscrit dans un mouvement national qui a débuté le 23 juin à Zurich, avec 18'000 maçons dans les rues. Elle s'est poursuivie à mi-octobre avec 3000 participants à Bellinzone et 2500 à Genève durant deux jours.

"Ces actions de protestation portent leurs fruits", a ajouté Catherine Laubscher. Depuis la manifestation de Zurich, la SSE a assoupli ses positions, notamment sur la retraite anticipée. Lors d'un vote avant la manifestation, les maçons de l'Arc jurassien étaient unanimes pour se remettre en grève, si des progrès ne sont pas accomplis le 9 novembre, date de la prochaine négociation avec la SSE.  ATS / La Liberte 30 octobre 2018.

* J'aime bien cette élévation des manifestants. 

* * C'est moi qui souligne.

Parmi les revendications de ces vaillants travailleurs: la retraite à 60 ans. C'est vrai qu'on ne voit pas beaucoup de vieux maçons sur les chantiers. Aujourd'hui des outils mécaniques permettent d'éviter les efforts physiques les plus pénibles. Et les horaires d'hiver (autre sujet des négociations) sont réduits. 

Alors ? Nous sommes tous d'accord que 40 ans sur des chantiers, par beau ou mauvais temps, ça use. Est-ce qu'un vieux maçon coûte plus cher qu'un jeune ? Quelles autres professions sont concernées ? La paysannerie, la police, les militaires de profession et... ? À part la retraite quelle autre activité pourrait-on proposer à un maçon de plus de 60 ans ? Quelle est la proportion des maçons étrangers ? Rentrent-ils chez eux à 60 ans ? Quelques réponses dessous...

Le sujet ne m'intéresse pas beaucoup, je l'avoue honteusement. Pourtant quand ces maçons descendent dans la rue pour défendre leurs acquis et pour revendiquer de nouveaux avantages que font-ils ? "Peur" à leurs patrons en prenant à témoins la populace, nous autres ? Et nous autres, on s'en fiche !  

Bildergebnis für suisse greve des macons fribourg 

apresentao-visitatecnicaprojetoportugal2018-9-638 

Construction : Un maçon gagne en moyenne 6000 francs par mois, selon une enquête de la Société suisse des entrepreneurs (SSE). Pour les ouvriers non qualifiés du secteur de la construction la rémunération moyenne mensuelle se chiffre elle à 4850 francs. Elle atteint 5735 francs pour les salariés soumis à la Convention nationale (CN) du secteur principal de la construction.

La rémunération moyenne des employés soumis à la convention collective de travail nationale comprend par ailleurs un 13e mois de salaire, précise l'association faîtière de la branche de la construction. Au regard de 2013, ce montant a augmenté de 0,5% ou 28 francs, contre 0,1% une année auparavant.

Selon l'enquête de la SSE, qui s'appuie sur plus de 53'000 données transmises par les entreprises, le pouvoir d'achat mesuré au salaire moyen de la CN a progressé de 6,1% depuis 2008. Evoquant des conditions "attrayantes" dans la branche, l'association patronale ajoute que ces salaires sont complétés par la retraite anticipée dès 60 ans, ainsi que des indemnités et allocations "généreuses".

L'enquête confirme également le nombre exceptionnellement élevé de travailleurs étrangers dans le secteur. Pour le personnel de chantier, la part des employés suisses se monte à 35%. Les Portugais, qui représentent 31% de l'effectif, pointent au 2e rang, suivis des Italiens, lesquels comptent pour un peu plus de 12% du total. Viennent ensuite les ressortissants d'ex-Yougoslavie (8%).

Part des Suisses stable:

En l'espace d'un peu plus de dix ans, la part des Suisses est demeurée stable, malgré les accords de libre circulation des personnes avec l'Union européenne. La proportion de Portugais a elle revanche augmenté de 24 à 31%, alors que celle des Italiens et ex-Yougoslaves s'est réduite de 18 à 12% pour les premiers et de 12 à 8% pour les seconds. 

Reste que la part des Suisses est particulièrement importante dans la classe d'âge de 20 à 29 ans, atteignant près de 60%. Selon l'enquête, près de 30% du personnel fixe dans la branche est âgé de 50 ans ou plus. Les travailleurs entre 40 et 50 ans représentent aussi 30% de l'ensemble.

En Suisse, un maçon gagne en moyenne 6000 francs par mois - La Liberté 05.11.2014 / ATS 

Méfions-nous de ces chiffres, on a découvert récemment comment le "syndicat" (FMH) médecins avait manipulés les siens !

image

DSC03048 

DSC03047

DSC03050DSC03051

.................

 L.T.

 

james-ensor-le-pisseur-(lhomme-du-peuple)

  P.S.: J'aime les anecdotes. Elles permettent de broder sans déformer les faits * un peu comme une retouche sur une photographie. 

L'autre jour nous étions de sortie. Une de ces innombrables sorties de magasinage. Dulcinée épluche tous les documents publicitaires que nous recevons à la maison, et avec plaisir * *. 

*  Un fait peut être rapporté dans un langage insipide, la vérité se réfère bien évidemment à des dénominateurs communs reconnus par un certain nombre, parfois par une majorité. Le respect des minorités nous oblige à considérer ainsi qu'une vérité est rarement universelle. 

* *  Quand je vide notre boîte à lettres et que j'en ramène le contenu j'ajoute toujours: - Tiens, voilà le courrier du jour.

Trois ou quatre dépliants publicitaires et une facture (ou l'avis du payement automatique d'une facture... n'est-ce pas ainsi que nous avons tué nos postes de proximité ? Le TOUT on line). Rendons justice à ma famille ou à des proches, aimables personnes qui nous envoient toujours quelques mots dans une enveloppe timbrée. 

La publicité dans nos boîtes ? Je suis pour. L'affaire du massacre des forêts j'en suis triste, c'est vrai. Papier recyclé ? En Suisse au total c'est 140000 emplois. La publicité imprimée = 35% des investissements (~ un tiers des 4,5 milliards de CHF/an). Il est difficile de segmenter les parts des emplois tant les agences développent des activités - et donc des offres - mixtes... pub télé, journaux, magazines, en ligne,...

- Papy ? 

- Oui ? 

- Cette anecdote ? 

- Ah. Donc l'autre jour pendant que Dulcinée magasinait méthodiquement je me promenais dedans et dehors de ce centre commercial. Observer les clients est passionnant, c'est dommage qu'en majorité ces gens soient franchement laids. 

Fraîcheur aidant je me dirige vers les toilettes (très proprement tenus, enfin, côté "homme", côté " femme" je n'entre pas). 

chjghhj

Les urinoirs modernes sont impressionnants: sans eau, sans chimique ! Parfois avec une fausse mouche imprimée dans le réceptacle (je me demande pourquoi une mouche? Mais je la vise). En Asie, souvent, les autochtones mâles décrochent leur ceinture et baissent leur pantalon à mi-cuisse avant d'uriner... debout, don. Par prudence ? Je n'ai jamais posé la question. Ici on va au plus pressant. Zip down. On tiraille dehors sa zizounette.

- Bref, Papy !

- Oui, oui, quelle impatience ! Voilà que nous nous retrouvons, trois mousquetaires du troisième âge, quasiment en même temps sur la ligne de départ, chacun sa mouche. On ne s'observe pas on s'écoute. Faut départ de l'un. Retour au Starting blocks.

Feu ! Cette fois-ci c'est bon, un jeune pisseur soulagé, d'Artagnan d'occasion, ayant actionné le robinet (lui aussi "intelligent")... c'est comme le chant du ruisseau qui décoince enfin nos cerveaux inhibés (ça remonte à l'enfance, loin, quand nos mamans nous tenaient sur le pot en faisant: - Pssssssssss).

Pssssssssss... * 

- Bref.... Papy !

- Psssssss. Ça vient, ça vient. Ici ça n'est encore qu'un goutte à goutte timide, quasiment inaudible. Là, la pression se manifeste "presque" sonore, enfin oyez, oyez cet hymne à la Joie. Ça ressemble plus à du demi-fond qu'à un sprint. Mais la compétition reste vive. Qui finira le premier ?

J'ai gagnée juste à l'arrachée , si j'ose. 

- Dismiss ! On réduit prudemment le matos ce qui évite des ennuis en remontant le zip.

On se retrouve aux lavabos, sourire narquois pour le vainqueur, regard défait du vient-ensuite, le médaillé de bronze s'enfuit.. la queue entre les jambes, il s'est pissé sur le pantalon, la honte.

Cliché+per+mictionnel

 

*  La technique du robinet qu'on laisse couler marche très bien. Nous l'utilisions autrefois en radiologie lors d'examen du système urinaire inférieur. Le ou la patiente avait déjà reçu une injection de produit iodé (visible aux rayons X). On lui faisait boire un grand verre d'eau fraîche et on attendait... en laissant le robinet ouvert. Pssssss... Deux, trois, cinq minutes de patience et clic.... la personne urinait dans un "haricot" qu'elle tenait d'une main, on tirait la radiographie. Le but étant de mettre en évidence un rétrécissement de l'urètre.  

....